Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Sondage

REV CR8 - 29 juillet 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REV CR8 - 29 juillet 2016

Message par Anne-Gaëlle le Mar 8 Nov - 14:28

Compte-rendu de la huitième rencontre de REV’Amiens 2016 le 29 juillet 2016


Ordre du jour :

1) Jeu brise-glace

2) Visite à Pocheco – le lundi 29 aout
(Voir le détail du programme en fin de CR)
Il est décidé que le paiement devra se faire en avance, jusque 3 jours avant la visite.
Réunion de la matinée avant la visite : jeux, assemblées citoyennes, programme de REV.

3) La veille informationnelle
Corinne parle de la mise en place d’une veille informationnelle : beaucoup d’infos intéressantes pour notre mouvement à collecter dans des revues comme Reporterre, L’Âge de Faire, Bastamag, Villes En Transitions, Kaizen (Mathilde, François), …
Les articles intéressants seront reportés, si possible avec un mini-résumé, dans la catégorie correspondante du champ correspondant dans le forum.
Une personne serait chargée d’un titre à suivre :
- Corinne s’occupe de Villes en Transition
- Mathilde pourrait s’occuper de L’Âge de Faire ou le mettre à disposition.
- Maxime pourrait s’occuper du magazine Altermondes.
- Aurélie s’occupe de la revue S!lence.
- Clément s’occupe d’un magazine encore à définir.

4) Présentation du forum – INSCRIVEZ-VOUS
Lien du forum : http://amiens-rev.forumactif.org/
Le forum est un lieu de discussion et de travail, composé d’un espace public et d’un espace interne limité aux membres de REV. Il faut le faire vivre !
Dans chaque catégorie de la partie « Réflexions », une sous-catégorie « Veille Informationnelle » doit être créée par Clément.


5) L’abstention
Corinne, en s’appuyant sur les chiffres élevés des non-votants à Amiens, souhaite que REV s’adresse à ceux qui ne votent plus par conviction, leur donne envie de revoter. Aurélie souligne que la plupart des non-votants sont plutôt ceux qui ne se sentent pas concerné ou n’ont pas le temps de s’y intéresser. Pour nos assemblées citoyennes, il faudrait aussi faire venir ces derniers.
Elodie pense que ces personnes doivent nous connaître par des actions de terrain pour que le mot « politique » n’effraie plus et reprennent son sens. Il est important de réunir le tissu associatif. Il faut pouvoir montrer quelque chose au public, lui donner envie (Mo). Christophe, Mathilde, Elodie : filmons notre coopération avec les assos, c’est un bon moyen d’intéresser les gens et les assos. « Demain » à Amiens (Aurélie).
Faisons une réunion avec les assos pour présenter REV, puis proposons-leur de créer une vidéo pour montrer ce qui se fait déjà sur Amiens. Qui pour faire la vidéo ? Jean (Maxime), asso Zébulon (Mathilde), Alice ou Chris (Aurélie).
Clément, Christophe : nous voulons justement faire participer les gens aux assemblées et non juste venir avec des idées et des paroles. Présenter un mode de fonctionnement qui nous crédibilise, pas un programme (Maxime). Et construire un programme élaboré ensemble, et si possible appliqué ensemble (Corinne, Aurélie).

6) Assemblée citoyenne : la première !
Corinne pose trois questions : Avec qui ? Comment présenter REV ? Comment organiser les débats d’abord se réunir (prise de parole, groupes, animation, …) et sur quel thème ?
- Doit-on se réunir en comité plus restreint, avec les assos, ou bien ouvrir d’emblée à tous ? Attention aux politicards parasites (Corinne). Nous devons nous confronter au public (Maxime) et éviter de faire un tri sur les personnes (Quentin).
- Pour présenter REV, un film est le média le plus abordable. (Aurélie) Ce film pourra s’appuyer sur le diaporama existant, faire intervenir des témoins sur la façon de fonctionner de rêve et jouir d’un montage dynamique.
- Clément invoque la nécessité de créer une commission chargée de l’organisation : Aurélie, Corinne, Quentin, Mo, Anne-Gaëlle et Clément s’y inscrivent. Pour l’animation, des saynètes ou chansons pourront être proposées. Maxime évoque le festival « Habitons nos rêves ». Aurélie pense que les manifestations culturelles du Cardan sont un bon exemple. On pourra présenter les champs, puis faire des groupes par champ. S’il faut débuter par un champ, « Démocratie » s’impose comme le premier.
Une quatrième question se dégage : comment communiquer autour de la réunion ?
- Anne-Gaëlle parle de la nécessité d’avoir une identité (finir la charte, texte de présentation) et une identité numérique (Facebook, Twitter ?, site web ?, mails ?). Les autres médias sont (Aurélie): nos réseaux, les associations, les médias traditionnels (presse, radio, télé). Mathilde ajoute le porte à porte et Mo les voisins.
Il faudra aussi choisir le mot utilisé pour désigner cette « assemblée citoyenne » (Aurélie) -> brainstorming à la prochaine réunion.


Prochaines réunions :
- Pocheco le 29 août (voir ci-dessous)
- Kayak + réunion un dimanche de septembre à 16h30 -> voir le Framadate
- Commission pour l’assemblée citoyenne : mardi 13 septembre à 20h30 chez Corinne

Dans le cadre du projet REV', une visite de l'entreprise Pocheco (du côté de Lille) est proposée le 29 Août. La visite est ouverte à tous, y compris à ceux qui ne souhaiteraient pas participer à la réunion REV - n'hésitez pas à transmettre aux personnes susceptibles d'être intéressées !
Pour s'inscrire, organiser le covoiturage ou poser quelques questions, veuillez me contacter par mail quentin.brabander@gmail.com ou par téléphone au 06 10 98 14 29.

Pocheco

Pocheco propose une approche différente de l’économie basée sur les relations humaines et une vision à long terme des enjeux économiques et écologiques.
L’équipe de POCHECO nous accueille et nous présente le modèle écolonomique de POCHECO ainsi que ses di¬fférentes activités. En visitant les ateliers et en apprenant comment fabriquer une écoveloppe, nous découvrirons les di¬fférentes techniques écolonomiques mises en place (éco-conception, achats responsables, réutilisation des énergies fatales, utilisation de l’eau de pluie, revalorisation des déchets). La suite du parcours met l’accent sur le thème de l’éco-rénovation et de la transformation du bâtiment industriel, construit en 1850, en outil productif et HQE (haute qualité environnementale). La visite se finit avec l’intégration du site industriel dans le paysage grâce à la biodiversité et au choix des matériaux.
Nos guides seront les chargés de mission du bureau d’études POCHECO CANOPEE CONSEIL.
Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le site pocheco.com.

Où ?
Pocheco se trouve à Forest sur Marque, dans la zone urbaine de Lille-Roubaix-Tourcoing. Le site est néanmoins mal desservi par les transports en commun. Nous proposons uncovoiturage pour nous y rendre.

Quand ?
Le lundi 29 août 2016 :
- 8h30 Départ en covoiturage
- 10h   Réunion REV' au bar-restaurant Owens36, à Villeneuve d'Ascq, où une sale est mise à notre disposition
- 12h   Au choix, repas sur place (plat original à 7€90) ou pique-nique dans le Parc du Héron
- 14h-16h30 Visite de Pocheco, suivie d'un échange nos guides
- Retour vers 18h30-19h00

Combien ?
La visite coûte 24 euros par personne. Ceux qui le souhaitent peuvent donner un peu plus pour permettre à d’autres de venir également.
7) Compte-rendu des discussions autour du champ « Logement »
Corinne soulève la question des sans-abris, qui ne semble pas critique (Mathilde, Christophe). Elodie parle des problèmes de bruit, de vol et de violence dans les hébergements d’urgence.
Mathilde parle d’un hôtel social qui a failli voir le jour à Amiens, ainsi que de la réhabilitation de la Fosse au Lait, à Amiens. Il est possible de transformer des bâtiments inutilisés en locaux associatifs ou en logements.
Elodie propose de réhabiliter les squats, en faisant participer les squatteurs
Christophe et Mathilde expliquent qu’Amiens ne manque pas de logements, mais que certains quartiers sont moins prisés. Comment changer cette situation ? Aurélie souligne qu’au sein de ces quartiers même, il y a des disparités entre différentes zones. L’insécurité est liée aux trafics de drogue (Elodie, Christophe).
Clément : il faut plus de lieux de vie collective, des espaces de rencontre (Christophe). Il faut repenser le logement de façon collective. Christophe donne les exemples de laveries communes, de potagers communs, de parcs de vélos à disposition ou encore de lieux liés au sport ou à la culture. Aurélie souligne que ces lieux devront alors être animés et accompagnés pour que les habitants s’y  investissent et éviter qu’ils ne soient à terme récupérés par les trafics. Elodie souligne que les trafics se nourrissent aussi du chômage et des mauvais rapports sociaux. Corinne parle du rôle de l’école.
Corinne suggère d’agir sur le coût des logements. Christophe explique que rénover certains logements permet de faire baisser les charges énergétiques d’un logement, et donc le coût global. Clément parle de la charge que la propriété foncière fait peser sur les locataires. (Mathilde, Elodie) Il existe des logements moins chers ou provisoires via des organismes comme l’OPAC, la PREMIS, l’ASIP ; mais ils n’échappent pas à une certaine logique financière et les temps d’attente sont long. Aurélie interroge sur la création d’une régie municipale du logement, qui achèterait les logements vacants et créerait une nouvelle dynamique.
Corinne parle des maisons auto-construites à Marinaleda (15€/mois, aide de la commune). Les exigences de constructions sont moindres en Espagne. Christophe parle d’Emmaüs et des TAZ (zone autonomes temporaires : https://reporterre.net/Zone-autonome-temporaire). Ce sujet mérite d’être creusé.

Anne-Gaëlle
Archiviste

Messages : 38
Date d'inscription : 19/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum