Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Sondage

Charte - Etat d'avancement au 08/08/17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charte - Etat d'avancement au 08/08/17

Message par Anne-Gaëlle le Mar 3 Oct - 1:06

L'élaboration de la charte de REV Amiens est un travail collectif qui a déjà fait l'objet de plusieurs réunions, micro-réunions et d'un travail en ligne toujours possible.
Elle est travaillée sur l'outil framapad et il est demandé aux contributeurs d'ajouter leurs idées mais en aucun cas de remplacer le texte figurant déjà sur le framapad, qu'il s'agisse du résultat du travail collectif du groupe ou de l'apport individuel d'un membre.

https://annuel2.framapad.org/p/Charte-REV-Amiens
/La version sur Framapad est plus claire, notamment grâce à l'usage des couleurs pour distinguer ce qui est validé ou à travailler.

CHARTE REV Amiens


Rev Amiens est un groupe de citoyens attachés aux valeurs démocratiques et qui souhaite permettre aux Amiénois de se réapproprier la politique de leur ville. La visée de ce collectif est de fonder un programme politique avec les Amiénois afin d'imaginer et de construire ensemble  la ville de demain.
Cette charte a pour but de présenter le fonctionnement du groupe Rev Amiens. Elle s'adresse aux réveillés, rêveurs, révolutionnaires, révoltés qui souhaitent participer activement à Rev Amiens.
Chacun respecte les principes de la présente charte qui est modifiable à tout moment si le groupe le décide.
Cette charte sera présentée à chaque nouvel-le arrivant-e.

Féminisation de la charte (langue épicène) : Rev Amiens a fait le choix de féminiser les textes. La lecture des textes est au départ plus difficile mais devient de plus en plus facile. En lecture orale devant public, 3 choix sont possibles pour le lecteur :
- tout féminiser    
- tout masculiniser
- alterner la lecture féminisée et masculinisée


1) Rejoindre


Le fonctionnement de REV Amiens est strictement horizontal et tous ses membres sont sur le même pied d’égalité. REV Amiens est et devient donc ce que les membres décident d’en faire. Il n’est porté ni par un chef, ni par une institution mais par ses membres.
Le collectif est rassemblé autour de projets portés par les membres du groupe. Les membres choisissent eux-mêmes leurs sujets d’investissements mais les valeurs et principes animant le groupe invitent chacun-e à s’impliquer sérieusement dans ses engagements et ainsi à réfléchir à ses engagements afin de pouvoir s’y tenir au mieux. Un-e membre peut choisir de se retirer d’un engagement qu’il-elle a pris-e.  
L’appartenance à d’autres groupes politiques, syndicaux, religieux ou associatifs,... est considérée comme une opinion strictement personnelle  ; elle peut être exprimée librement au sein du cercle mais ce dernier n’a pas vocation à être la vitrine ou le relais desdits groupes.
Les principes qui animent REV Amiens sont la bienveillance et le respect. Il n’est donc toléré aucune attitude violente ou propos discriminatoires, racistes, xénophobes, sexistes ou homophobes... Le groupe pourra choisir d’exclure un de ses membres en cas de transgressions répétées.
Si un-e nouveau-elle membre souhaite intégrer le groupe, une présentation du groupe, de ses principes et de ses valeurs devra être effectuée et les documents de présentation devront être envoyés par l’archiviste ou la personne qui l'aura conviée.
Tout-e membre peut choisir d’inviter une personne à découvrir le collectif. Ce dernier ne peut s'opposer à cette invitation .
Si la personne invitée montre un intérêt se manifestant par sa présence répétée et son investissement aux réunions (ou en cas d’empêchement un suivi sérieux à distance), elle pourra choisir officiellement de rejoindre le groupe.

Le collectif accorde de l'importance à l'intégration, notamment des nouveaux venus et des personnes avec handicap(s) (neuroatypiques, handicap moteur, ...). C'est pourquoi un temps d'adaptation sera laissé pour éviter des sanctions excessives.

Sanctions :
   Tout comportement qui, malgré la tolérance dont font preuve les membres de REV Amiens, ne respecte pas les valeurs ou la charte du collectif aura pour conséquence des avertissements, pouvant entraîner à terme une exclusion. Les différentes sanctions sont développées ci-dessous.
 Le privé ne doit pas empiéter sur le collectif, aussi il ne pourra y avoir aucune sanction pour ce qu'il se passe dans la sphère privée.
   Avertissement :
   Les avertissements constituent la première sanction d'un mauvais comportement. Ils sont donnés selon les modalités de décisions développées au paragraphe 3 lors des réunions, en présence de la personne concernée. Ils seront l'objet d'une décision motivée, et la personne aura le droit de s'en défendre.
   Le compte des avertissements est tenu par un binôme nen 'ayant aucun qui changera tous les 4 mois ou sur demande et peut être consultés par tous les membres de REV Amiens, incluant les personnes ayant des avertissements.
   3 avertissements = interdiction d'exercer certains rôles, interdiction de vote, ... durant deux réunions.
   5 avertissements = exclusion d'une réunion.
   Pour chaque avertissement supplémentaire = exclusion de plus en plus longue du collectif (réunions et outils de communication) (1 mois, puis 3, 6, et enfin un an). ou nombre de réunions?????
   Aucun autre motif d'exclusion n'est valable.
   La totalité des avertissements sera supprimée 4 mois après le dernier avertissement. ou nombre de réunions?????

Sortie : Toute personne, à n'importe quel moment, a le droit de quitter le collectif REV Amiens, sans besoin de  justification d'aucune sorte.



A -  exclusion de plus en plus longue du collectif (réunions et outils de communication) (1 mois, puis 3, 6, et enfin un an).
B -  exclusion de plus en plus longue du collectif (réunions et outils de communication) X nombre de réunions
C - exclusion de plus en plus longue du collectif (réunions et outils de communication) (1 mois, puis 3, 6, et enfin un an). ou X nombre de réunions selon fréquence



2) Réunions


Il existe deux types de réunion internes :

• d'organisation, développées au point 2.1

• (les micro-réunions, développées au point 2.2)

Chacune de ces réunions aura des objectifs différents et ne s'adressera pas au même public.

2.1) Les réunions d'organisation


Les réunions d'organisation ont pour objectif de fixer les grands axes de développement de REV Amiens, et de préparer les actions concrètes du collectif (les assemblées citoyennes ou d'autres évènements). Il doit s'en tenir une par mois minimum, et à la fin de chacune de ces réunions un sondage devra être établi pour décider de la date de la suivante.
Ces réunions pourront s'appuyer sur le travail des micros-réunions pour avancer plus rapidement sur certaines questions.

Au début de chaque rencontre, deux co-animateurs-trices organisent, sur la base du volontariat, la concertation par le groupe  :
- pour désigner un-e donneur-euse de parole qui devra gérer la prise de parole dans l'ordre des inscriptions. Il-Elle pourra bénéficier d'un-e assistant-e si nécessaire.
- pour désigner un-e secrétaire chargé-e de la prise de note du compte rendu. Il devra être décidé si le-la secrétaire se charge également de la correction et de la transmission du compte rendu ou si cette tâche incombe à un-e autre volontaire. La personne chargée de la transmission du compte rendu s’engage à le transmettre dans les plus brefs délais.
- pour désigner un-e maître-sse du temps qui veillera au respect du temps qui aura été imparti à chaque point de l’ordre du jour en début de réunion.
- pour définir l’heure de la fin de la réunion
- pour désigner une ou x personnes qui sont chargées du ménage et du rangement de la salle après la réunion  
- pour définir l'ordre du jour ainsi que le temps imparti à chaque point de cet ordre. Pour tout changement d’attribution de temps à un point de l’ordre du jour au cours de la réunion, le processus de prise de décisions (voir plus loin) sera suivi.

En présence d'éventuels-lles nouveaux-velles membres, les deux co-animateurs-trices :
- relisent le pitch de présentation et remettent un exemplaire de la charte
- organisent des jeux brise-glace ou au minimum, un tour de table de présentation qui s'efforcera d’être ludique, bienveillant et accueillant

Pendant la réunion, les deux co-animateurs-trices :
- organisent la tenue de l'ODJ et le temps imparti
- peuvent, si nécessaire, faire un rappel des conclusions de la dernière réunion pour un point particulier.
- veillent à proposer de désigner de nouveaux-elles co-animateurs-trices, secrétaire, donneur-se de parole et maître-sse du temps, si la réunion dure longtemps,
- les deux co-animateurs-trices organisent :
   - le choix d'au moins 3 dates, convenant au plus de membres possibles, pour organiser la prochaine réunion
   - le lieu éventuel de la prochaine réunion
   - la désignation d'une personne qui s'engage à créer le sondage réunissant ces trois propositions et à en faire la communication.
   - la désignation des 2 co-animateurs-trices qui se concerteront sur l'ordre du jour, le déroulement et l'animation. De préférence, on garde un-e co-animateur-trice sur les 2 pour assurer la continuité entre 2 réunions.
   - la définition de l'ordre du jour de la prochaine rencontre

En fin de réunion,  les deux co-animateurs-trices peuvent proposer un bilan sous forme de tour de table convivial ou de jeu d'animation interactif. Ils s'assurent que le ménage et le rangement sont effectués.

Après la réunion, les deux co-animateurs-trices désigné-e-s pour la réunion suivante s'assureront que le sondage de la prochaine rencontre a été créé et diffusé, avec l'ordre du jour, que les participants ont été relancés et que le lieu de la rencontre est confirmé environ 8 jours avant, si possible. Ils prépareront le déroulement et l'animation de la réunion suivante. Ils veilleront à ce que le matériel nécessaire soit apporté le jour de la réunion, et s'assureront que les questions non traitées lors de la précédente réunion, ainsi que les questions soulevées qui restent sans réponse soient traitées dans une prochaine réunion ou en micro-réunion, ceci afin d'empêcher que des questions restent dans les comptes-rendus sans jamais être résolues.
En cas d’organisation d’évènement, un sondage doit également être créé sous les mêmes conditions que pour l’organisation d’une réunion. Le résultat devra être publié sur le forum par l’auteur-e du sondage .

• Ordre du jour

Le déroulement de la réunion s’effectue en fonction de l’ordre du jour.

Une discussion de remise en question du groupe, de la charte, de ses principes et de ses valeurs peut également être demandée par un membre au début d’une réunion. Un vote sur cette discussion peut alors être effectué et si la demande est rejetée, la discussion aura alors inévitablement lieu au début de la réunion suivante. Un point technique ou d'organisation peut être traité immédiatement.
Si certains points prévus n'ont pas été traités lors d'une réunion, ils devront obligatoirement l'être à la séance suivante. Il est demandé à chacun de respecter l'ordre du jour et de réserver pour les discussions de la séance suivante les points qui ne peuvent être traités correctement, faute de temps.
En cas d'accumulation de points non traités, des micro-réunions devront être organisées pour les traiter. Ces points seront ensuite rapidement validé en réunion d'organisation.

• Déroulement des discussions :

Pour prendre la parole dans le déroulement normal des discussions, les participant-e-s, y compris le-la donneur-se de parole et les co-animateurs-trices, lèvent la main. C'est le-la donneur-se de parole qui recense les demandes et distribue la parole (cf document Mode d'emploi du ddp).
Les personnes ne s’étant pas encore exprimées durant la réunion passent devant celles s’étant déjà exprimées. Avant de clore une discussion, les co-animateurs-trices s'assurent que ceux-celles qui n'ont pas pris la parole puissent la prendre.
7 gestes de communication complètent le fonctionnement de ce tour de parole (cf. document).
Pendant la réunion, le groupe pourra décider, si nécessaire :
- de limiter le temps de parole de chacun à 1 ou X minutes
- de limiter le nombre de prises de parole par personne sur le sujet à une seule ou x prises de parole

La réaction rapide est :
• - soit une réaction en dehors des tours de paroles à une déclaration faite pendant les tours de paroles
• - soit une interpellation, auprès d'une personne tierce, qui amène une réponse de sa part.
En dehors de l'interpellation, on ne peut pas répondre à une réaction rapide.
Son but est d'éviter une incompréhension en demandant un(e) éclaircissement / explication à la personne concernée. Elle ne doit pas être utilisée pour éviter d'attendre son tour dans le débat, ni pour faire de hors-sujet. La réaction rapide n'est pas non plus un remplacement des rôles effectués par d'autres personnes (co-animateurs, passeur de parole...), ni des signes (approbation, désapprobation, ...).
Elle permet ainsi d'éviter un changement de sujet avant le retour à la prise de parole classique. Elle ne doit pas ouvrir un nouveau débat,
et peut permettre d'amener un élément de réponse lorsqu'il est connu.
La réaction rapide doit être concise (environ 15 secondes).
Après une réaction rapide, le tour de parole normal revient.

Point technique : Un point technique doit être :
• - soit une question sur le fonctionnement du collectif
• - soit une question de vocabulaire
• - soit un apport incontestable (fait ou donnée)
• - soit un élément d'organisation (maître-sse du temps, co-animateurs-trices, ...).

rédiger moulinets, accord/désaccord, toit et on ne s'entend plus


Modalités de prises de décisions en réunions d'organisation : (validation provisoire)

Les réunions d'organisation structurent l'organisation. Les assemblées citoyennes (cf point 7) définissent le programme.

- Consensus : Notre objectif est d'obtenir le consensus.  Le groupe s'efforcera toujours de chercher une troisième voie qui convaincra tout le monde en utilisant des méthodes créatives.

- Vote : En l'absence de consensus, il y a possibilité de voter. Le vote peut d'abord être utilisé à titre indicatif et non décisionnaire pour faire avancer la discussion.
Les votes importants pourront être organisés sur 2 réunions afin d'obtenir un maximum d'avis de participant-es. Une tenue rigoureuse des votes effectués à la première réunion devra être effectuée par les co-animatrices-teurs. L'ensemble des rêveurs-ses devra être averti de la tenue du premier vote et du futur second vote, décisionnel.

                                 
Le second vote ne supplante pas le premier mais vient le compléter par les avis de ceux qui n'avaient pas déjà voté. Ceux qui avaient déjà voté peuvent changer d'avis au second vote.

Lors d'un vote, 4 possibilités :
- NPPV : Ne prend Pas Part au Vote : quand la personne est arrivée après les discussions ou ne s'intéresse pas au sujet. Les NPPV ne sont pas des suffrages exprimés.
- Vote blanc : quand la personne estime que le vote arrive trop tôt ou qu'il n'y a pas d'alternative satisfaisante. Les votes blancs sont des suffrages exprimés.
- Pour (ou proposition A)
- Contre (ou proposition B)

- Adoption :
• S'il y a 2 propositions au vote : une proposition recueille au moins 80% des votes, elle est adoptée. Sinon, il faut poursuivre la discussion et trouver une nouvelle proposition alternative.
Quand il y a eu 3 votes non aboutis sur un sujet, on organise un quatrième vote et c'est la proposition qui recueille le plus de voix qui est retenue. Et si le vote blanc recueille le plus de voix?
• S'il y a X propositions au vote, on utilise le système de note sur X points pour chaque proposition. La proposition qui recueille le plus de points est retenue. On peut utiliser l'outil framacalc.




Seules les décisions prises en réunion sont effectives. L'objectif des discussions est d'obtenir le consensus. Cependant, s'il n'y a pas de consensus, et une fois la discussion terminée (absence de nouvelles prises de parole ou fin du temps imparti), les co-animateurs-trices annoncent le vote.
Il peut être demandé de reporter le vote à la réunion suivante, mais le vote devra être effectué obligatoirement à la réunion suivante. Une solution intermédiaire peut-être d'utiliser la méthode expliquée plus haut, c'est-à-dire de voter en 2 réunions.
--> problème du consensus : si quelqu'un sait que sa proposition aura la majorité, il ne sera pas prêt à faire de concessions...
Votes :
Celui-ci doit se restreindre aux seuls sujets évoqués pendant la discussion. Tout sujet non-abordé ne peut faire l'objet de décision et sera reporté à une la réunion suivante.
La décision sera acceptée à la majorité absolue (pour toutes les décisions?).

                                 

2.2) Les micro-réunions


Les micros-réunions sont des réunions plus informelles de certains membres de REV, qui ont pour objectif de travailler plus précisément certains points, pour faire avancer la discussion plus rapidement. Elles ne sont pas décisionnaires, mais présentent à l'organisation de REV leur travail, que cette organisation décide de valider ou rejeter.
Des micros-réunions peuvent être organisées dès qu'un membre en ressent le besoin, à sa seule initiative, et avec les membres qui désirent y participer.
Le travail effectué dans ces réunions doit être retranscrit afin que l'organisation de REV prenne connaissance des motivations qui ont poussé les membres de cette réunion à prendre une décision. L'organisation de REV peut ensuite rejeter cette décision, auquel cas celle-ci sera totalement nulle.

Les micros-réunions servent notamment à créer des groupes de réflexions d'environ 4 à 6 personnes autour de thèmes spécifiques à chaque champ défini par le collectif. Ces thèmes développent le champ et permettent d'orienter l'organisation d'assemblée citoyennes, en la rendant également plus facile et plus rapide.

3) Évènements


• les assemblée citoyennes, développées au point 3.1

• débats (formels ou non), développés au point 3.2

3.1) Organisation des assemblées


La charte peut évoluer en fonction des expériences de nos premières assemblées citoyennes

- Nom (en brainstorming)  : Demain à Amiens, va chercher du sel chez ton voisin, Rappel des "teufs à babeuf" "réveil des betteraves"

- Rôle et objectifs des assemblées citoyennes :
Les assemblées citoyennes ont pour objectif de :
- construire collectivement avec un maximum d'amiénois-ses le projet pour Amiens à l'occasion des élections municipales de 2020
- mobiliser le maximum de personnes pour faire connaître Rev Amiens
Le déroulement des assemblées citoyennes se veut le plus démocratique et convivial possible pour faire de la politique autrement, en donnant envie à chacun de revenir et de s'investir davantage, pour les élections et ensuite, lors du mandat de 6 ans.

Préparation des assemblées citoyennes : Déroulement en plusieurs étapes :
A priori et en tout cas au début, les assemblées citoyennes sont organisées par champ (Alimentation, économie...)
a. 1ère réunion de travail : REV se réunit seul-e (commission) et décide du thème/champ d'action.
b. Courrier (e-mails) et coups de fils aux assos/orgas/collectifs/individus concernés.
c. 2ème réunion de travail : réunion avec les assos/orgas/collectifs/individus intéressés et préparation de la soirée (en fonction des suggestions des assos/orgas/collectifs/individus).
d. Assemblée citoyenne sur le champ d'action en question (sans position d'expert : ni des membres de REV', ni des assos/orgas/collectifs/individus)
 
Rôles possibles des associations/orgas/collectifs/individus contactés et/ou présents lors des assemblées citoyennes
• 1 : apporter une expertise au mouvement sur différents sujets
• 2 : apporter une expertise lors des assemblées citoyennes
• 3 : participer au film de présentation de Rev Amiens
• 4 : soutenir le mouvement
 
- Processus de décision : Pour l'essentiel, se reporter au point 6. Les pourcentages qui valideront les décisions restent à définir en fonction des premières expériences d 'assemblée citoyenne : 80% ? 51% ?


Ajouter un point élection municipale ?


Rajouter plus tard Exclusion / Sortie du collectif

Pour votes en assemblées générales (si association 1/an obligatoire) --> une condition d'ancienneté pour voter

                                 
Les assemblées auront lieu selon le schéma suivant, qui pourra être plus ou moins revu selon les conditions matérielles et les possibilités.
• 1) Introduction         et présentation de REV Amiens et de ses objectifs

• 2) Témoignages

• 3) Débats         en petits groupes, sur des thèmes orientés

• 4) Rapport         des groupes

• 5)Débat         général sur le champ

Pendant les débats qui ont lieu en assemblée, chaque groupe désignera un-e rapporteur-se, un-e maître-sse du temps, et un-e preneur-se de parole, qui de préférence ne sera pas membres de REV.
A la fin de l'assemblée, un débat général aura lieu, selon les mêmes conditions.

Le travail d'une assemblée citoyenne pourra être approfondi par des membres de REV, par exemple en micro-réunion, pour dégager ce qu'il est possible de faire au niveau d'une mairie si cela n'est pas suffisamment clair ou si le temps de l'assemblée était trop court pour pousser le débat.
Un groupe facebook secret pourra être créé pour chaque assemblée, pour continuer la discussion. Y seront invités ceux qui ont participé à au moins une assemblée de REV. Ce groupe pourra faire partie intégrante de la prise de décision pour le programme présenté en 2020.

3.2) Débats


plusieurs types de débats :
   - même modalités que forum, mais adaptation physique pour ceux qui n'y ont pas accès. Débattre de façon à ce que leur parole soit rapportée ensuite

4) Communication : (point en cours)


                                 
Les outils de communication électronique de REV Amiens sont :
• facebook (groupe secret REV Amiens pour l'organisation interne, et la page         REV Amiens)

• mailing list

• twitter ???

• discord ???

• le forum Amiens'REV

• groupes facebook suite aux assemblées

Chacun de ces outils devra être géré par au moins deux personnes, qui peuvent tourner régulièrement.

•   Communication publique :
Nul ne peut se dire porte-parole du collectif sans mandat.
Un mandat n’est pas requis pour donner lecture d’un texte déjà écrit et validé par le collectif.
Les outils de communication (internet, photos, vidéos, tracts, affiches, textes, analyses, etc.) sont produits par les membres du groupe, dans le but de faire connaître à tous les enjeux et les actions qu’il mène. Les contributions plus personnelles ou les productions de personnes extérieures sont les bienvenues. Elles doivent cependant avoir obtenu un accord pour être mises en ligne ou diffusées au nom de REV Amiens.
> newsletters
•     Communication interne :

- Archiviste : 2 personnes seront volontaires (et désignées ?) par le groupe pour conserver les documents importants pour le fonctionnement de REV Amiens (compte-rendus de réunion, programme, liste des participants, charte, visuel, pitch, diaporama de présentation,...)

- Gestionnaire de la mailing list : 2 personnes seront volontaires (et désignées ?) par le groupe pour ajouter les nouveaux membres et pour s'assurer d'avoir des coordonnées à jour

- Forum, site internet, page Facebook et tout autre support sur la toile : Des personnes seront volontaires (et désignées ou validées ?) par le groupe pour gérer ces outils de communication animés par tous. Il devra régulièrement être fait un point lors des réunions sur le fonctionnement de ces outils.


_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


[Note1]
Je pense que lors de la constitution de la liste pour les élections municipales de 2020 il faudra distinguer le collectif de la liste. Créer cette liste sous mandat impératif des décisions de groupe peut-être ? Je ne sais pas ce qu’on peut imaginer ?
La potentielle tête de liste (s’il en faut une ?) du groupe ne sera pas pour autant chef du groupe non ?
Peut-être que je fais fausse route ?


Afin d'alléger un peu le Framapad, j'ai retiré et bien entendu archivé les brouillons et premières propositions de Pitch. Si cette décision vous parez inappropriée et/ou que vous voulez consultez ces historiques d'abord, ils sont visibles dans l'historique du framapad, puis vous pouvez me les demander. Anne-Gaëlle (archiviste)

https://cafaitgenre.org/2013/12/10/feminisation-de-la-langue-quelques-reflexions-theoriques-et-pratiques/
http://www.btb.termiumplus.gc.ca/redac-chap?lang=fra&lettr=chapsect9&info0=9
on peut aussi bien utiliser les mots mêlés (« squa¬teu¬reu¬ses »), sépa¬rés (« les tra¬vailleu¬ses et tra-vailleurs »), les majus¬cu¬les (« nos amiEs ») que les tirets (« nous avons été expulé-e-s »), les points (« nous sommes tou.te.s en deve¬nir ») ou les slashs,etc...
• les directeurs(trices)
• les chirurgiens/nes
• les étudiant-e-s
• les auditeurs-trices
• les employés(es)
• Les employé(e)s doivent être attentifs(ves), poli(e)s et courtois(es) avec leurs client(e)s.

Certains ont proposé de respecter l’ordre alphabétique des lettres qui composent les termes, étant donné que cet ordre ne repose pas sur la hiérarchie des sexes :

_________________
Anne-Gaëlle
___________
Archiviste
Gestionnaire de la boite mail Outlook
Co-gestionnaire des outils Facebook
anne-gaelle.bled@hotmail.fr

Anne-Gaëlle
Archiviste

Messages : 36
Date d'inscription : 19/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum